Avec l’Association des éditeurs des Hauts de France

« Faut-il se déplacer pour voyager ? »

, par Club de la presse Nord - Pas de Calais

Vendredi 13 mai dernier, 18 h 30, sur une drôle de péniche amarrée aux quais de la Deûle, le Club de la Presse et l’Association des éditeurs des Hauts de France inauguraient la première édition d’un nouveau rendez-vous : L’Edito des Editeurs.

L’ambition : créer un débat sur une thématique insolite, amusante, philosophique, tout en mettant en lumière la production éditoriale en Région, sa richesse, et sa diversité. Un véritable plaisir de la découverte pour les journalistes et leurs lecteurs. En lien avec le thème, un lieu méconnu ou étonnant est choisi pour le déroulement de la soirée. Le tout orchestré par un journaliste du Club de la Presse.

L'Hydroplane, la drôle de péniche de Transport Culturel Fluvial

Anthony Dufour d’Hikari Edition est venu présenter sa maison d’édition ainsi que certains de ses voyages.

Pour cette première édition, trois éditeurs régionaux sont venus débattre sur le thème suivant : « Faut-il se déplacer pour voyager ? ». L’association du Transport Culturel Fluvial a hébergé l’événement sur son Hydroplane, une drôle de péniche reconnaissable à son ballon qui lui donne un aspect de ballon dirigeable.

Le journaliste Hervé LEROY a débuté le débat par un mot d’accueil avant d’introduire le premier intervenant : Anthony DUFOUR, fondateur et gérant d’Hikari Groupe. Ce dernier est venu présenter Hikari Editions, une maison d’édition récente qui publie divers collections dont Vivre le Monde, Vivre ma Ville et Love in the city. Anthony DUFOUR est également journaliste correspondant et a vécu 15 ans en Asie, c’est d’ailleurs là-bas qu’a émergé l’idée de créer la collection Vivre le Monde, un « guide pratique de la vie », qui se différencie de ses concurrents tels que le guide Michelin ou le Guide du Routard par les conseils que l’on peut y trouver comme la façon de s’habiller ou les coutumes locales. Ces guides existent aujourd’hui pour de nombreux pays (Australie, Chine, Japon, Corée, Russie, Québec, …). L’objectif de cette maison d’édition est de continuer ses collections, ses guides tout en gardant une interaction avec les lecteurs, ce qui leur permet d’avancer.

Eric Le Brun de Light Motiv nous a diffusé quelques clichés pris lors de voyages et a présenté ses ouvrages photographiques.

Le deuxième à être venu présenter son travail est Eric Le Brun de Light Motiv. Cette maison d’édition publie de nombreux ouvrages photographiques, comme « Un Lion derrière la vitre » ou encore « La Traversée des murs » qu’il était venu présenter au Club de la Presse en avril dernier. Ce photographe, auteur et éditeur opère généralement de la même manière : il va dans des villes qu’il ne connaît pas et se donne pour objectif de rentrer avec 12 photos ; il considère les villes comme des personnages. Eric Le Brun affectionne les photos en Noir et Blanc car il ne souhaite pas que ses photos soient datées. A travers ses photos, il essaye de créer une force narrative, un récit photographique accoudé par le texte. Pour pousser l’expérience encore plus loin, certains de ses livres comme « Un Lion derrière la vitre » sont accompagnés d’un CD musical. La maison Light Motiv continue de publier ses livres photographiques, le dernier en date « NORD » de Jérémie LENOIR et Bruce BEGOUT est sorti le 12 avril dernier.

Dimitri VAZEMSKY de La Nuit Myrtide, la troisième maison d’édition née au début des années 2000, a commencé ses voyages sous le signe et sous l’étoile de Victor HUGO, avec un périple qui va de Wazemmes au Bengale en passant par Guernesey, lieu d’exil du grand écrivain. La maison d’édition publie également des livres mettant en interaction le lecteur et son environnement … A l’image de Vols de Flamands roses, l’un des tous premiers ouvrages de la collection, où le lecteur se déplaçait dans Wazemmes, afin de retrouver les lieux indiqués dans le livre pour continuer l’histoire. A l’image de l’ouvrage de Jean-Noël Coghe Eclats de Blues, les éditions La Nuit Myrtide n’hésitent pas, tout comme Light Motiv, à intégrer des CDs à certains livres afin de rendre la lecture plus sensorielle. La maison d’édition va prochainement sortir un roman jeunesse en collaboration avec une maison d’édition polonaise. Enfin pour ceux qui se posaient la question « Que signifie myrtide ? », Dimitri Wazemsky a levé le voile sur cette dernière, ce n’est autre que qu’un mot-valise entre myriade et Dimitri.

Dimitri Vazemsky de Nuit Myrtide nous a retracé son périple sur les traces de Victor Hugo de Wazemmes au Bengale et nous a fait découvrir sa maison d’édition atypique.

La soirée s’est terminée par un verre partagé avec les éditeurs et intervenants. Une librairie éphémère était également installée où les ouvrages des différentes maisons d’édition étaient disponibles.

Rendez-vous au prochain Edito… des éditeurs !

CER


 

 
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017


 

La Vie du Club

A la découverte des rédactions de la région avec le Club de la presse


Comment comprendre le quotidien des journalistes et l’évolution des médias de la région ? Pour répondre à cette question, le Club de la presse Hauts-de-France a lancé depuis le début de l’année un cycle de visites des rédactions de la région réservé à ses adhérents. Une nouvelle proposition qui permet d’aller à la rencontre des journalistes dans leurs rédactions, là où se fait l’information. Ligne éditoriale, choix des sujets, organisation de la rédaction, projets et développement des titres, c’est l’occasion pour les adhérents d’un échange direct avec les professionnels des médias, et c’est avec le Club de la presse que ça se passe.


Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des concours ( Grands Prix du Club de la presse )
Participation à l’organisation des événements (Médialab...)
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux


Pourquoi adhérer au Club de la presse ?


Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?