Wéo fêtera son premier anniversaire au festival Z’arts’up de Béthune

Wéo et l’association béthunoise Culture Commune ont donné une conférence de presse pour présenter le festival de théâtre de rue Z’arts’Up qui aura lieu à Béthune du 23 au 25 avril. La chaîne TNT Régional y célèbrera son premier anniversaire à travers une émission spéciale.

Z’arts’up est le plus grand festival des arts de la rue situé au Nord de Paris et un des rares en France où strictement tous les spectacles sont gratuits pour tout le monde. Il aura lieu cette année du 23 au 25 avril à Béthune. Les compagnies viendront de toute l’Europe, et particulièrement d’Angleterre car Culture Commune, l’association organisatrice, participe à un projet Inter-Reg IV accès sur des échanges artistiques avec des structures d’outre Manche.

Comme d’habitude, des spectacles auront lieu dans les communes avoisinantes dans le cadre des « z’ailleurs ».

« La ville de Béthune est parfaite pour le spectacle de rue », précise Chantal Lamarre, présidente de Culture Commune. « Il y existe des espaces très intéressants quand ils sont vides de voitures. Plusieurs spectacles ne se contententeront pas de jouer dans la ville, ils joueront ’avec’ la ville.  » Ce sera le cas des Alama’s givrés qui donneront des cours de sécurité absurdes, en s’appuyant sur l’architecture des lieux, de la compagnie Carabosse qui placera ses installations de feu dans le parc du Mont Liebaut ou de la Cie Joseph K qui organise des contre-visite guidées et décalées de Béthune. La Compagnie Internationale de l’alligator (CIA) présentera son spectacle participatif « 1789 secondes » où elle amènera le spectateur à refaire la révolution française en étant tour à tour citoyen, député, tiers-état, armée en marche... Le clou du festival sera Générik Vapeur et sa déambulation musicale et motorisée.... (1)

Dimitri Van Meenin, directeur des affaires culturelles de Béthune, Chantal Lamarre, présidente de Culture Commune et le PDG de Wéo Jean-Michel Lobry

Les un an de Wéo à Z’art’up

Wéo fêtera son premier anniversaire vendredi 23 avril avec une émission « Grand Place » tournée en direct depuis le festival Z’arts’Up de Béthune. « Nous ne voulions pas fêter cet anniversaire à Lille, explique le PDG de Wéo Jean-Michel Lobry, car nous sommes avant tout une chaîne régionale. Nous cherchions un événement culturel d’envergure auquel participer. » Le festival de théâtre de rue Z’arts’Up à Béthune était parfait pour cela car les dates coïncidaient. « De plus  », poursuit-il, « l’emplacement géographique nous convenait très bien, car d’après le sondage médiamétrie, c’est dans le bassin minier que nous sommes le plus regardé. »

Cette émission « Grand Place » spéciale se voudra « populaire, festive et participative  ». Pour une fois, elle portera bien son nom puisqu’elle sera tournée en directe depuis la Grand Place de cette sous-préfecture du Pas de Calais. Les téléspectateurs y retrouveront leurs rubriques habituelles à la mode de Béthune et plusieurs personnalités locales seront présentes.

«  On va faire plein de choses », explique l’animateur de l’émission Laurent Dereux. « En gros, on va faire la fête et s’amuser. Les invités seront à contre-emploi et feront des choses qu’ils n’ont pas l’habitude  » La météo pourra être présentée par des cuisiniers. L’harmonie de Béthune interviendra aussi à contre-sens. .. Et bien évidement, les artistes présents au festival présenteront leur numéro.

Cette anniversaire sera aussi pour la chaîne TNT l’occasion de sortir son premier bêtisier. « On a quand même fait pas mal de bêtises en un an, » sourit Jean-Michel Lobry. «  Mais on les assumera... ».

Un concours, dont le gagnant sera choisi par tirage au sort lors de l’émission, permettra de gagner une voiture ou un téléviseur. « Nous voulons marquer le coup  », poursuit le président de Wéo, «  pour et avec les téléspectateurs  ».

SC

(1) Voir le programme complet


 

 
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017


 

La Vie du Club

A la découverte des rédactions de la région avec le Club de la presse


Comment comprendre le quotidien des journalistes et l’évolution des médias de la région ? Pour répondre à cette question, le Club de la presse Hauts-de-France a lancé depuis le début de l’année un cycle de visites des rédactions de la région réservé à ses adhérents. Une nouvelle proposition qui permet d’aller à la rencontre des journalistes dans leurs rédactions, là où se fait l’information. Ligne éditoriale, choix des sujets, organisation de la rédaction, projets et développement des titres, c’est l’occasion pour les adhérents d’un échange direct avec les professionnels des médias, et c’est avec le Club de la presse que ça se passe.


Le Club de la presse Hauts-de-France recherche pour la rentrée et pour deux mois deux stagiaires en communication à plein temps


MISSION COMMUNICATION
Participation à la rédaction d’article sur le site Internet
Création et mise à jour des supports de communication ( Annuaire du Club de la presse ...)
Participation à l’organisation des concours ( Grands Prix du Club de la presse )
Participation à l’organisation des événements (Médialab...)
Relations presse relations publiques
Communication sur les réseaux sociaux


Pourquoi adhérer au Club de la presse ?


Le Club de la presse a changé sa façon de gérer les renouvellements d’adhésions qui se feront désormais à date fixe au mois de juin. Donc, si votre dernier paiement date de 2015, il est temps de renouveler votre adhésion (dont le tarif n’a pas changé).

Pour le Club de la presse, chaque adhésion est importante pour mener à bien tous ses projets d’animation de la filière professionnelle et de sensibilisation aux médias grand public. Pour ses adhérents, le Club de la Presse a imaginé un service exclusif résumé en 12 raisons d’adhérer au Club. Pourquoi adhérer au Club de la presse Nord-Pas-de-Calais ?